NOUVELLES
12/06/2014 02:27 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

ATP - Halle: Nadal, une petite heure et s'en va

Nadal, le maître incontesté de la terre battue, a manqué mercredi la transition sur le gazon de Halle, éliminé sèchement par l'invité allemand Dustin Brown, 6-4, 6-1, au 2e tour du tournoi allemand.

Une élimination en une petite heure (59 minutes), quatre jours après son 9e sacre à Roland-Garros! Le N.1 mondial était choqué, incapable d'expliquer cette déconvenue face au 85e mondial, rappelant toutefois avoir annoncé la veille que Brown était "le pire adversaire pour un premier match sur gazon".

"Je ne sais pas quoi dire. Je n'ai pas joué. Cela peut arriver sur cette surface contre un tel adversaire", disait en conférence le Majorquin, le visage fermé, après avoir subi la loi d'un adversaire qu'il affrontait pour la première fois.

"Ce match n'a aucune valeur pour la préparation de Wimbledon. Il est négatif sous tous les aspects", poursuivait Nadal, qui n'a toujours pas gagné sur herbe depuis le premier tour de Wimbledon en 2012.

L'objectif est désormais de se reposer un peu à Majorque, "où je ne suis pas sûr de jouer", avant de s'envoler "mercredi matin pour Wimbledon".

Brown a été parfaitement à la hauteur de sa devise: "tout ou rien". Il a torturé son illustre adversaire au filet, en amorti et en lobs pour lui prendre trois fois le service et le priver d'une 700e victoire sur le circuit ATP.

- Mode diesel pour Federer -

Le joueur longiligne aux dreadlocks poursuivra l'aventure vendredi par un duel avec le Bavarois Philipp Kohlschreiber, lauréat en 2011 et tombeur de Nadal l'année suivante en quarts de finale.

Roger Federer a débuté lui en mode diesel la défense du seul titre conquis la saison dernière, avant de disposer du Portugais Joao Sousa en trois manches 6-7 (8/10), 6-4, 6-2.

L'homme aux 17 trophées en Grand Chelem a regretté "des problèmes en retour durant un set et demi" mais finalement concédé que "c'est peut-être mieux pour la confiance de gagner ainsi que par 6-4, 6-4".

La page est-elle vraiment tournée sur la sortie en 8e à Roland-Garros ? "Oui et je pense que c'est la meilleure option après une telle déception", a assuré le Suisse, qui a poursuivi sa préparation pour Wimbledon par une victoire en double.

Federer s'est déclaré prêt à s'ajuster à un jeu plus en fond de court du Taïwanais Lu Yen-Hsun, 48e mondial qui s'est offert le serveur croate Ivo Karlovic après deux tie-breaks (7/2, 7/3).

Le Suisse a remporté aisément les deux précédentes confrontations, à Wimbledon en 2009 puis à Shanghai en 2012.

sg/jgu