NOUVELLES
12/06/2014 03:33 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

24 Heures du Mans - Essais qualificatifs 2: Nakajima (Toyota) en pole provisoire

La Toyota N.7 pilotée par Kazuki Nakajima a pris la pole position provisoire des 24 Heures du Mans jeudi soir, au terme d'une deuxième séance d'essais qualificatifs marquée par deux drapeaux rouges, tout comme la première la veille.

Le pilote japonais a réussi un temps de 3 min 22 sec 589/1000, passant devant les deux Porsche 919-Hybrid à une minute de la fin de la séance.

Avant cela, les deux Porsche avaient amélioré leurs temps respectifs grâce à Timo Bernhard sur la N.20 (3:22.908) et Romain Dumas sur la N.14 (3:22.708).

Ces deux séances qualificatives tronquées pourraient désavantager les Porsche. Les Allemandes, malgré leur bons temps, sont toujours en recherche de réglages: elles sont les LMP1 qui ont le moins roulé sur le circuit de la Sarthe.

La deuxième séance avait connu une première interruption de 25 minutes, suite à la sortie de piste de la Ferrari N.71, puis une deuxième après l'accident de la Morgan-Nissan N.29, avant de reprendre pour un quart d'heure peu avant 21h00.

Léo Roussel a perdu le contrôle de son véhicule en voulant éviter l'Audi N.1, qui rentrait au stand après avoir percuté une glissière suite à un tête à queue. La N.1, reconstruite pendant la nuit après son accident pendant les essais libres, a effectué un écart sur sa gauche, sans doute, pour laisser passer la N.29, qui arrivait derrière elle à grande vitesse. Mais la Morgan avait choisi de doubler par la gauche et a dû mordre sur le bas côté avant de percuter le rail.

Les deux pilotes ont été convoqués par la direction de course. Cette dernière a annoncé que la troisième et dernière séance serait allongé d'une demi-heure, afin de compenser les nombreuses interruptions.

Mercredi soir, la première séance d'essais qualificatifs avait été suspendue à deux reprises avant d'être complètement interrompue.

mam/el