Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le pétrole en légère progression en Asie (104,39 USD)

Les cours du pétrole progressaient légèrement mercredi matin en Asie, dans l'attente d'une réunion du cartel de l'Opep qui devrait annoncer un maintien de sa production, et des stocks hebdomadaires de brut américain, attendus en baisse.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet gagnait 4 cents à 104,39 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, même échéance, s'appréciait de 9 cents à 109,61 USD.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui représente un tiers de la production de pétrole mondial, tient une réunion mercredi à Vienne, lors de laquelle elle devrait reconduire son plafond de production.

"La réunion de l'Opep va sans doute confirmer l'objectif de production de 30 millions de barils par jour", selon les analystes de Capital Economics.

Le ministre du Pétrole de l'Arabie Saoudite, chef de file et plus important producteur du cartel, a déclaré mardi que "les prix (du brut) étaient à un niveau confortable pour les pays producteurs et consommateurs ainsi que pour l'industrie pétrolière".

Le ministre, Ali al-Nouaïmi, ne s'attend par conséquent à "aucune décision" sur le plafond de production, fixé à 30 millions de barils par jour (mb/j) depuis fin 2011.

Le marché attend par ailleurs la publication mercredi du rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie sur les réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis.

La semaine dernière, les autorités avaient fait part d'une chute nettement supérieure aux prévisions, signe généralement considéré comme le reflet d'une demande accrue pour le pétrole.

Selon les analystes interrogés par Dow Jones Newswire, les stocks de brut devraient encore avoir baissé la semaine dernière, de 1,7 million de barils.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait cédé 6 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 104,35 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait terminé à 109,52 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 47 cents.

mba/fmp/mf

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.