Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Egypte: les Etats-Unis horrifiés par la vidéo de l'agression d'une étudiante

Washington a dénoncé mardi la vidéo "horrible" de l'agression sexuelle d'une jeune femme lors d'une manifestation au Caire dimanche, et exhorté le nouveau gouvernement égyptien à agir contre ce type d'agression.

La vidéo "nous a choqués et consternés autant que le peuple égyptien", a souligné la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki.

"Nous demandons au gouvernement de tenir sa promesse de prendre les mesures nécessaires pour combattre le harcèlement sexuel et appliquer la nouvelle loi qui réprime les personnes reconnues coupables de harcèlement", a-t-elle ajouté.

Diffusée sur internet, la vidéo qui semble avoir été filmée avec un téléphone portable dimanche Place Tahrir, montre une jeune femme nue portant des traces de sang et des ecchymoses, escortée par des policiers et une ambulance, alors que des dizaines d'hommes continuent à se masser autour d'elle.

"La fréquence des agressions sexuelles contre les femmes en Egypte est une cause de grande inquiétude, pas seulement pour le peuple égyptien, mais aussi pour les Etats-Unis et la communauté internationale", a encore dit Mme Psaki.

Celle-ci a appelé le nouveau gouvernement égyptien à faire "de sérieux efforts pour mettre fin aux violences sexuelles en Egypte et pour s'assurer qu'il n'y aura pas d'impunité pour les agresseurs qui s'en prennent aux femmes".

Au moins neuf agressions sexuelles se sont produites la semaine passée au cours de manifestations célébrant la victoire d'Abdel Fatah al-Sissi à la présidentielle, selon des militants.

jkb/bdx/are

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.