Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Wall Street ouvre en hausse, vivifiée par des indicateurs américains

La Bourse de New York faisait preuve de bonne humeur mardi à l'ouverture, vivifiée au retour d'un week-end prolongé par un indicateur américain meilleur que prévu: le Dow Jones gagnait 0,35% et le Nasdaq 0,65%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average s'appréciait de 58,11 points à 16.664,38 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 27,31 points à 4.213,12 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 avançait de 0,45% ou 8,64 points, à 1.909,17 points.

Wall Street, encouragée dans une séance calme par un chiffre positif sur l'immobilier aux Etats-Unis, avait terminé déjà en hausse vendredi, emportant l'indice S&P 500 à un nouveau sommet (+0,42% à 1.900,53 points) et faisant grimper le Dow Jones Industrial Average de 0,38% à 16.606,27 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 0,76% à 4.185,81 points.

En ce début de semaine pour la place financière new-yorkaise, les marchés américains étant restés fermés lundi à l'occasion du Memorial Day, les investisseurs accueillaient avec optimisme l'annonce d'une progression inattendue en avril des commandes de biens durables aux Etats-Unis et d'une nette révision à la hausse du chiffre pour le mois de mars.

Autre signal encourageant: selon l'enquête Case-Shiller publiée par Standard & Poor's, les prix des logements ont augmenté en mars pour le 26e mois consécutif et accéléré leur progression.

D'autres indicateurs, notamment sur la confiance des consommateurs ou l'activité manufacturière dans le pays, sont prévus dans la journée.

Wall Street était aussi soutenue, selon les analystes de Wells Fargo, par des propos tenus par Mario Draghi lundi: "Le président de la Banque centrale européenne a signalé que l'institution pourrait prendre des mesures (lors de sa prochaine réunion de politique monétaire) jeudi prochain pour tenter d'éviter la déflation et soutenir la reprise économique de la zone euro", soulignaient-ils.

Le marché obligataire évoluait sur une note contrastée. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,541% contre 2,536% vendredi soir, et celui à 30 ans reculait à 3,397% contre 3,398% à la précédente clôture.

jum/soe/mdm

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.