Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une plaque commémorative détruite au camp de concentration de Buchenwald

Une plaque commémorative a été détruite au camp de concentration de Buchenwald (est de l'Allemagne) par des inconnus dimanche matin, a annoncé la Fondation du camp mardi, alors que la police soupçonne un acte politique.

Cette plaque en acier évoque le souvenir de trois résistants au nazisme, le pasteur et théologien Dietrich Bonhoeffer, le général Friedrich von Rabenau et l'officier Ludwig Gehre, qui ont passé les dernières semaines de leur vie dans ce camp, après l'attentat manqué contre Adolf Hitler le 20 juillet 1944, selon un communiqué de la Fondation.

La police a ouvert une enquête pour atteinte à la paix des morts et détérioration de matériel à des fins politiques et lancé un appel à témoins.

La plaque commémorative avait été installée en 1999 près de l'ancienne caserne des SS dans ce camp proche de la ville de Weimar où périrent plus de 56.000 personnes jusqu'à sa libération le 13 avril 1945 par l'armée américaine, selon le site internet de Buchenwald.

yap/aro/bir

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.