Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nucléaire/Iran: Prochain cycle de négociations du 16 au 20 juin à Vienne

La prochaine session de négociations du groupe des pays du 5+1 sur le nucléaire iranien se déroulera du 16 au 20 juin à Vienne, a annoncé mardi le porte-parole du service diplomatique de l'Union européenne.

Cette date a été fixée à l'issue "de longues et utiles discussions" du chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, avec son homologue de l'Union européenne, Catherine Ashton, qui se sont retrouvés à huis clos lundi à Istanbul, a précisé ce porte-parole, Michael Mann.

Mme Ashton et M. Zarif "souhaitent la tenue rapide entretemps d'une réunion d'experts".

Le précédent cycle de négociations à Vienne entre l'Iran et les grandes puissances représentées par Mme Ashton, (les cinq membres du Conseil de sécurité, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, plus l'Allemagne) s'était soldé le 16 mai par un échec, sans progrès pour entamer la rédaction d'un accord définitif sur la dimension du programme nucléaire iranien.

Cet accord final doit pourtant en principe être conclu d'ici au 20 juillet, aux termes d'un accord provisoire conclu entre les parties.

Mme Ashton et M. Zarif se sont retrouvés à huis clos lundi à Istanbul pour tenter de relancer le processus.

Téhéran maintient que son programme nucléaire est de nature civile, tandis que les puissances occidentales lui prêtent des visées militaires.

Les questions en suspens portent notamment sur le degré d'enrichissement de l'uranium de l'Iran qui, au-delà d'un certain seuil, est susceptible d'utilisation militaire, ainsi que sur le réacteur de recherches nucléaires Arak, dont le combustible pourrait également être employé à des fins militaires.

cb/aje/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.