Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le sud de l'Iran secoué par un séisme de 5,1

Un séisme de magnitude 5,1 a secoué mardi matin le sud de l'Iran près du Golfe et a été ressenti jusqu'à Dubaï, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS).

L'épicentre du séisme, qui s'est produit vers 10H00 (04H30 GMT), a été localisé à 66 km au sud de la ville de Queshm, sur le détroit d'Ormuz, selon la même source.

L'agence de presse officielle iranienne IRNA a fait état d'un séisme d'une magnitude 5,2 précisant qu'aucune victime ou dégât n'avaient été signalés dans l'immédiat.

Le tremblement de terre a également secoué la ville portuaire de Bandar Abbas et a été ressenti à travers le Golfe jusqu'à Dubaï, où des tours résidentielles ou abritant des bureaux ont tremblé pendant une dizaine de secondes, mais elles n'ont pas été évacuées.

Situé sur plusieurs failles sismiques importantes, l'Iran a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs.

En avril 2013, le sud-est de l'Iran a été frappé par un puissant séisme de 7,8, faisant un mort côté iranien et près de 40 morts au Pakistan voisin. Il s'agissait de la plus forte secousse dans le pays depuis 1957.

Le séisme le plus meurtrier de ces dernières années a fait, en décembre 2003, 26.000 morts à Bam (sud), soit un quart de la population de la ville. En août 2012, deux puissantes secousses avaient fait 306 morts près de la ville de Tabriz (nord-ouest).

str/adm/feb/sw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.