Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Inde: Modi demande au Pakistan d'agir pour empêcher les "attaques terroristes"

Le nouveau Premier ministre indien, Narendra Modi, a demandé mardi à son homologue pakistanais, Nawaz Sharif, d'agir pour empêcher l'organisation sur son sol d'"attaques terroristes" visant l'Inde, a annoncé le ministère des Affaires étrangères indien.

M. Modi a demandé à son homologue "de respecter son engagement d'empêcher que son territoire ne soit utilisé pour organiser des attaques terroristes contre l'Inde", a rapporté la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Sujatha Singh.

Les deux hommes se sont entretenus pendant environ cinquante minutes mardi à New Delhi pour tenter de ranimer le dialogue entre les deux pays au point mort depuis les attentats de Bombay en 2008 imputés par l'Inde à des islamistes armés pakistanais.

Narendra Modi avait pris l'initiative d'inviter Sharif pour son investiture lundi soir dans la capitale indienne.

"Nous voulons des relations pacifiques et amicales avec le Pakistan mais pour aboutir à de telles relations, il est important de mettre fin à la violence et la terreur", a ajouté la secrétaire d'Etat indienne.

"Nous avons eu des discussions sur les échanges commerciaux et nous avons constaté que nous étions prêts à normaliser nos relations économiques et commerciales", a également rapporté la responsable, les deux dirigeants estimant que cela devait être fait "le plus tôt possible".

L'Inde et le Pakistan se sont livré trois guerres depuis l'indépendance et la partition de 1947 et la méfiance domine entre les deux pays en dépit d'un léger réchauffement au cours de la fin du mandat du précédent Premier ministre indien, Manmohan Singh.

bur-ef/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.