Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

10 000 soldats pourraient être maintenus en sol afghan après 2014

US President Barack Obama addresses US troops during a surprise visit to Bagram Air Field, north of Kabul, in Afghanistan, May 25, 2014, prior to the Memorial Day holiday. AFP PHOTO / Saul LOEB        (Photo credit should read SAUL LOEB/AFP/Getty Images)
US President Barack Obama addresses US troops during a surprise visit to Bagram Air Field, north of Kabul, in Afghanistan, May 25, 2014, prior to the Memorial Day holiday. AFP PHOTO / Saul LOEB (Photo credit should read SAUL LOEB/AFP/Getty Images)

Barack Obama devrait annoncer mardi son intention de maintenir 9800 soldats américains en Afghanistan au-delà du retrait prévu à la fin de l'année, a appris l'agence Reuters auprès d'un haut responsable de l'administration américaine.

Ce contingent serait encore réduit de moitié d'ici la fin 2015, ajoute-t-on de même source. Fin 2016, les derniers soldats restants seraient en nombre suffisant pour assurer la simple protection de l'ambassade comme cela a été le cas en Irak.

Il y a aujourd'hui 33 000 soldats américains en Afghanistan. Au plus fort de la présence militaire, en 2011, le contingent était de 100 000 soldats.

Barack Obama, qui a effectué une visite-surprise de quelques heures dimanche auprès des troupes américaines stationnées sur la base aérienne de Bagram, près de Kaboul, avait alors annoncé qu'il dévoilerait prochainement sa décision.

Les soldats appelés à rester après 2014 seront chargés de former les forces afghanes et de mener des opérations de contre-terrorisme.

Plus de 2100 soldats américains ont péri sur le théâtre afghan depuis le début de l'intervention, fin 2001.

INOLTRE SU HUFFPOST

Violences en Afghanistan (Attention: images violentes)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.