DIVERTISSEMENT
26/05/2014 02:35 EDT | Actualisé 26/05/2014 02:35 EDT

Téléfilm Canada et le Groupe de Fonds Rogers financent cinq documentaires

George Pimentel via Getty Images
LOS ANGELES, CA - FEBRUARY 27: Executive Director of Telefilm Canada Carolle Brabant attend Canada's Stars Of the Awards Season presented by TeleFilm on February 27, 2014 in Los Angeles, California. (Photo by George Pimentel/WireImage)

Après avoir renouvelé leur entente de partenariat, Téléfilm Canada et le Groupe de Fonds Rogers annoncent le financement de cinq films documentaires en anglais et en français. Les cinq productions ont reçu un total de 1,1 million $ dans le cadre du Programme pour le long métrage documentaire.

Deux documentaires de langue française ont reçu un soutien financier: Entre la paix et la guerre, de Garry Beitel, - racontant les histoires des Canadiens qui travaillent à réduire les conflits armés à travers le monde - et Le paradoxe de la faim, de Mathieu Roy - mettant en lumière la réalité des paysans affamés.

Trois projets en anglais ont également été financés: Black Code, de Nicholas de Pencier, qui dévoile les périls de la technologie numérique, de la sécurité et des droits humains à l'ère du cyberespace. The Devil’s Horn, de Larry Weinstein, consacré au saxophone, et One Sweet Film, de Michèle Hozer, qui s'attarde à la controverse entourant l'industrie du sucre, ont également été soutenus.

Au cours des dernières années, près de 18 millions $ ont été investis par Téléfilm Canada et le Groupe de Fonds Rogers pour soutenir plus de 150 documentaires.