Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Suède - Ibrahimovic "inquiet" pour l'avenir de la sélection

L'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic s'est dit lundi "très inquiet" pour l'avenir de son équipe nationale, voyant que la jeune génération a du mal à s'imposer.

"Je suis très inquiet", a répondu la star du Paris SG, à qui un journaliste demandait lors d'une conférence de presse à Stockholm ce qu'il prédisait pour la Suède dans les prochaines années.

"On parle de John Guidetti, mais combien de matches il a joué cette année?", s'est-il interrogé, évoquant l'attaquant de 22 ans de Manchester City prêté en janvier à Stoke City, qu'on a surtout vu sur le banc cette saison.

Ibrahimovic (48 buts, 97 sél.), 32 ans, n'a pas fixé la date de sa retraite, disant vouloir jouer tant qu'il aura le niveau.

"C'est dur de prendre des joueurs qui ne sont pas titulaires en club. Tout le monde veut qu'on se qualifie pour l'Euro ou le Mondial. Mais on ne peut pas commencer par ça, ce n'est pas là qu'on fait mûrir les joueurs", a remarqué le meilleur buteur du Championnat de France pour la deuxième saison consécutive.

"Quand Messi avait 16 ans il jouait dans l'équipe première de Barcelone. Pourquoi les jeunes Suédois ne peuvent-ils pas jouer dans les équipes premières en Allsvenskan (1re division suédoise)?", a-t-il poursuivi.

Selon lui, "il n'y a que Malmö qui mise là-dessus. Les autres devraient copier Malmö", le club où Ibrahimovic a fait ses débuts professionnels en 1999.

Interrogé sur son favori au Mondial-2014 (12 juin-13 juillet), pour lequel la Suède ne s'est pas qualifiée, il a répondu qu'il s'agissait du Brésil. "À domicile ils ne peuvent pas perdre", d'après lui.

hh/pgr/jta

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.