Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ouverture du scrutin pour la présidentielle en Egypte

Les bureaux de vote ont ouvert lundi en Egypte pour une présidentielle qu'Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée qui a destitué l'islamiste Mohamed Morsi il y a 11 mois, est assuré de remporter.

Le maréchal Sissi, à la retraite aujourd'hui, dirige de facto le pays depuis qu'il a renversé le 3 juillet 2013 M. Morsi, seul président jamais élu démocratiquement en Egypte. Il est extrêmement populaire depuis qu'il a lancé une répression implacable et sanglante contre les pro-Morsi, notamment les Frères musulmans.

De longues files d'attente d'hommes et de femmes, séparées, s'étaient formées au petit matin devant les bureaux de vote du Caire qui ont ouvert à 09H00 locales (06H00 GMT) pour un scrutin qui doit durer deux jours, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Les murs de la capitale sont littéralement couverts depuis des mois de portraits de M. Sissi, qui jouit d'un quasi-culte de la personnalité depuis son coup de force du 3 juillet.

Hamdeen Sabbahi, le leader de gauche, est l'unique rival de M. Sissi que les experts unanimes donne largement gagnant dès le premier tour du scrutin.

Pour une majorité d'Egyptiens, M. Sissi est l'homme à poigne qui ramènera la stabilité après les trois années de "chaos" et de crise économique ayant suivi la révolte populaire de 2011 qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak.

Mais pour ses détracteurs, l'armée confirmera avec son élection qu'elle a repris en main le pays après avoir laissé M. Morsi et les islamistes se brûler les ailes pendant un an d'exercice éphémère du pouvoir. Le gouvernement intérimaire est déjà considéré par les défenseurs des droits de l'Homme comme plus autoritaire que celui de Moubarak.

tgg-gir/tp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.