Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Messe du pape au Cénacle, site controversé et dernière étape de son pélerinage

Le pape François a célébré lundi après-midi une messe avec les religieux de Terre sainte au Cénacle à Jérusalem, dernière étape et site le plus controversé de son pèlerinage oecuménique de trois jours.

Par mesure de précaution, trois jeunes juifs qui se trouvaient dans l'école talmudique voisine du Cénacle, un site sacré pour chrétiens, juifs et musulmans qui cristallise les tensions dans la Ville sainte, ont été arrêtés avant l'arrivée du pape, a déclaré à l'AFP une porte-parole, Louba Samri. Le secteur avait été pourtant entièrement évacué par la police.

Selon la tradition chrétienne, c'est à cet endroit, situé sur le Mont Sion, à l'extérieur des murailles de la Vieille ville, qu'a eu lieu la Cène, le dernier repas de Jésus avec ses apôtres, au cours duquel fut instituée l'Eucharistie.

C'est là aussi que s'est déroulé, selon les Évangiles, la descente de l'Esprit saint à la Pentecôte, cinquante jours après Pâques. Ces deux événements marquent pour les chrétiens la naissance de l'Église.

Lors de cette messe en privé, François a tenu un discours personnel et chargé d'émotion devant les responsables des diocèses et des ordres religieux de Terre sainte, en profitant pour mettre en avant l'idée de la famille. L'Église doit être une "nouvelle famille", a-t-il souhaité, insistant sur "la fraternité" et "l'amitié".

Pour les juifs, l'édifice abrite le tombeau du roi David, vénéré depuis le 12e siècle. Et pour les musulmans, qui y avaient construit une mosquée jusqu'à ce que l'armée israélienne conquière le mont Sion en 1948, le site est considéré aussi comme un sanctuaire.

"Le Cénacle nous rappelle le partage, la fraternité, l'harmonie, la paix entre nous. Que d'amour, que de bien a jailli du Cénacle ! Que de charité est sortie d'ici, comme un fleuve de sa source", a expliqué le pontife.

"Tous les saints ont puisé ici. Le grand fleuve de la sainteté de l'Église prend toujours son origine ici, toujours de nouveau, du Coeur du Christ, de l'Eucharistie, de son Esprit Saint".

Aujourd'hui, les chrétiens demandent à avoir l'usage du lieu, où ils ont libre accès mais ne peuvent célébrer des messes que deux fois par an, pour le Jeudi saint et la Pentecôte.

Cette demande a déclenché la colère d'extrémistes juifs redoutant que la venue du pape au Cénacle ne fasse partie de négociations entre Israël et le Saint-Siège susceptibles de mettre un terme, à leur détriment, au statu quo.

La police israélienne a dû prendre des mesures d'éloignement à l'encontre de plusieurs dizaines d'extrémistes juifs soupçonnés de vouloir perturber le séjour du pape.

jlv-agr/feb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.