Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Lufthansa fait appel à un médiateur dans les négociations avec ses pilotes

Le groupe de transport aérien allemand Lufthansa a fait appel à un médiateur pour trouver une issue au conflit social qui l'oppose à ses pilotes, dont une grève de trois jours début avril avait entraîné l'annulation de milliers de vols.

"Nous avons fait appel à un médiateur, sur l'initiative de Bettina Volkens", chargée du personnel chez Lufthansa, a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe. Selon le magazine allemand Der Spiegel, ce médiateur serait à l'oeuvre depuis déjà plusieurs semaines.

"Nous poursuivons des discussions constructives", a ajouté ce porte-parole, qui a jugé "positive" l'action du médiateur, sans toutefois donner davantage de détails concernant l'avancée des négociations qu'il mène avec le syndicat de pilotes d'avion Cockpit.

"Nous avons salué et soutenu" le recours à un médiateur, a de son côté affirmé à l'AFP l'un des porte-parole de l'organisation syndicale, qui n'a pas non plus souhaité commenter l'état des discussions.

Cockpit avait déclenché une grève de trois jours chez Lufthansa début avril, dans le cadre de négociations avec la direction pour le maintien d'une possibilité de partir en préretraite à 55 ans et une hausse de salaire de 10%.

Ce mouvement avait conduit à l'annulation de près de 4.000 vols par la compagnie, lui causant par ricochet une charge financière de plusieurs dizaines de millions d'euros.

bt/oaa/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.