Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Libye: un journaliste critique des jihadistes assassiné à Benghazi (hôpital)

Un journaliste libyen critique des jihadistes a été assassiné lundi à Benghazi, fief des groupes armés radicaux dans l'est de la Libye, a-t-on appris de source hospitalière.

Meftah Bouzid, rédacteur en chef de Burniq, un journal bihebdomadaire, a été tué par balles, dans le centre ville.

Journaliste et analyste, Meftah Bouzid est réputé pour ses critiques des groupes islamistes extrémistes sur des télévisions libyennes. Selon un des ses proches, ces critiques lui ont valu des menaces répétées.

Depuis la révolution qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la région orientale de la Libye, et en particulier Benghazi, est le théâtre d'une série d'attaques et d'assassinats visant des militaires, des policiers et des juges, mais rarement des journalistes.

bra-hj-ila/tp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.