Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Premier ministre pakistanais arrive en Inde pour l'investiture de Modi

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif est arrivé lundi matin à New Delhi pour la prestation de serment de son homologue indien Narendra Modi, un geste symbolique pour tenter de dégeler les relations entre les deux pays rivaux.

L'invitation de Modi à Sharif est interprétée comme une marque de bonne volonté de l'Inde envers le Pakistan puisque pour la première fois depuis l'indépendance de 1947 le chef de gouvernement d'un des deux pays assiste à l'investiture de son homologue.

Le dirigeant pakistanais est apparu souriant et a adressé un salut en direction des caméras à son arrivée à l'aéroport de New Delhi.

Sharif, qui a salué "l'impressionnante victoire" du nationaliste hindou Narendra Modi aux législatives en Inde il y a dix jours, a accepté samedi l'invitation indienne qui a été adressée à l'ensemble des dirigeants des pays d'Asie du sud.

Modi doit s'entretenir mardi avec son homologue pakistanais pour tenter de relancer le dialogue entre les deux pays, au point mort depuis l'attentat de Bombay en 2008 par des hommes armés pakistanais qui a fait 166 mots.

L'Inde et le Pakistan se sont livrés trois guerres depuis 1947 et la méfiance domine entre les deux pays en dépit d'un léger réchauffement au cours de la fin du mandat du Premier ministre indien sortant Manmohan Singh.

adp-tha/ef/ia

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.