Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Koweït: peine de mort réduite à la prison à vie pour un pêcheur irakien

Une cour d'appel de Koweït a réduit lundi en prison à vie la peine de mort prononcée contre un pêcheur irakien pour le meurtre d'un garde-côte koweïtien, selon une source judiciaire.

Taha Mahmoud Sabhan avait été condamné en novembre 2012 à la peine capitale pour la mort de ce garde-côte, tué en janvier 2011 dans un échange de tirs avec un bateau de pêche irakien.

Selon le ministère koweïtien de l'Intérieur, le bateau de pêche, à bord duquel M. Sabhan se trouvait avec sept autres marins, était entré dans les eaux territoriales du Koweït et avait refusé de s'arrêter malgré les avertissements d'usage.

Deux des huit marins ont été condamnés à trois ans de prison et un troisième, mineur au moment des faits, à un an de prison. Les quatre autres, jugés par contumace, ont été condamnés à la perpétuité en première instance, mais leur peine a été réduite lundi en appel à trois ans de prison.

Les garde-côtes koweïtiens procèdent périodiquement à l'arraisonnement de bateaux de pêche et à l'arrestation de marins irakiens entrés illégalement dans les eaux territoriales de l'émirat.

oh/tm/fcc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.