Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Kiev: les barricades du Maïdan seront démontées (Klitschko)

L'ancien champion du monde de boxe et futur maire de Kiev Vitali Klitschko a déclaré lundi que le Maïdan, haut lieu de la contestation proeuropénne, avait "rempli" sa mission et que les barricades y seraient démontées.

"Les barricades ont joué leur rôle et doivent être démantelées. Kiev doit revenir à la vie normale", a-t-il estimé au cours d'une conférence de presse aux côté du futur président, son allié Petro Porochenko.

"Le Maïdan a rempli son objectif clé, nous nous sommes débarrassés du dictateur", a-t-il dit.

Il faisait référence à la fuite et la destitution fin février du président prorusse Viktor Ianoukovitch à l'issue de trois mois de contestation sur le Maïdan, qui s'est achevée sur un bain de sang ayant fait plus de 100 morts.

Depuis, la place de l'Indépendance et une partie du boulevard Krechtchatik voisin restent cernés de barricades de pneus ou de pavés, qui protègent un village de tentes gardé par des milices d'autodéfense.

Vitali Klitschko était l'un des leaders de la contestation du Maïdan qui a renoncé à se présenter à la présidentielle au profit de Petro Porochenko et a brigué la mairie de Kiev.

Selon un sondage sortie des urnes, il est crédité de près de 57% des voix à la suite de la municipale dimanche qui s'est déroulée en même temps que la présidentielle.

"Toute les réformes vont commencer à Kiev", a-t-il également promis.

neo/gmo/abk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.