Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Damas va expulser le chargé d'affaires jordanien (télévision)

Les autorités syriennes vont expulser le chargé d'affaires jordanien à Damas en réponse à l'expulsion par la Jordanie de l'ambassadeur de Syrie, a annoncé lundi une chaîne de télévision officielle.

"Le ministère syrien des Affaires étrangères va ordonner l'expulsion du chargé d'affaires jordanien à Damas après que la Jordanie a décidé de considérer l'ambassadeur syrien comme persona non grata", a indiqué al-Ikhbariya, une chaîne d'informations en continu.

La chaîne officielle a ensuite indiqué que le gouvernement avait indiqué que cette mesure avait été prise après l'expulsion "injustifiée" de l'ambassadeur de Syrie à Amman.

"En réponse à la décision surprenante et injustifiée du gouvernement jordanien de considérer l'ambassadeur de Syrie persona non grata, le gouvernement syrien a décidé de déclarer le chargé d'affaires à l'ambassade de Jordanie à Damas persona non grata", a indiqué la chaîne.

La porte-parole du ministère jordanien a expliqué que la décision d'expulser Bahjat Souleimane, sommé de quitter le royaume dans les 24 heures, était motivée "par les insultes répétées de M. Souleimane et ses déclarations hostiles au royaume jordanien".

En juin 2013, la Jordanie avait affirmé avoir lancé un "dernier avertissement" à l'ambassadeur syrien, en menaçant de le déclarer persona non grata s'il continuait à insulter le royaume, pays voisin de la Syrie en guerre.

Selon le député jordanien Bassam Manasir, M. Souleimane avait aussi menacé sur Facebook: les Jordaniens "sont ignorants. Ils devraient savoir que la Syrie a des missiles Iskander, qui sont très efficaces contre les missiles Patriot" déployés par les Etats-Unis en Jordanie.

La Jordanie, qui accueille plus de 500.000 réfugiés syriens, garde ses distances avec le régime de Damas comme avec les rebelles.

rm/vl

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.