Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Car incendié en Colombie: un 33e enfant décédé

Le bilan de l'incendie d'un autocar transportant des enfants, survenu le 18 mai dans le nord de la Colombie, a atteint 33 morts après le décès d'une fillette hospitalisée, a-t-on annoncé lundi de source hospitalière

L'enfant âgée de 9 ans a succombé à des "difficultés respiratoires sévères" à l'hôpital de Barranquilla, a annoncé à la presse Guiomar Martinez, l'une des responsable de l'établissement.

Un enfant de 5 ans se trouve toujours à l'hôpital de Barranquilla dans "un état critique mais stationnaire", a-t-elle précisé.

La semaine dernière, une autre victime, un garçon de sept ans, est décédé dans l'établissement, où ont été transférées les personnes blessés après l'accident qui avait fait le jour même 31 morts parmi ces enfants de 3 à 12 ans.

Le véhicule, qui ramenait chez eux une cinquantaine de jeunes paroissiens de l'Eglise pentecôtiste, a explosé avant d'être détruit par les flammes à Fundacion, petite localité de la province de Magdalena.

Au volant du véhicule en surcharge et sans assurance ni contrôle technique, le chauffeur, dépourvu de permis de conduire, aurait utilisé de l'essence de contrebande pour faire redémarrer le véhicule, provoquant le sinistre.

Cette homme de 56 ans, ainsi que le pasteur, ont été placés en détention provisoire et encourent une peine maximum de 60 ans de prison.

Le gouvernement colombien avait décrété trois jours de deuil national après cette tragédie qui a suscité une vive émotion dans tout le pays.

Après l'identification des victimes à l'institut médico-légal, des funérailles collectives sont prévues cette semaine à Fundacion.

lda/pz/mr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.