Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Canada: plainte de musulmans contre le Premier ministre pour diffamation

Une association musulmane a entamé lundi des poursuites contre le Premier ministre canadien Stephen Harper et son porte-parole, les accusant de diffamation pour l'avoir associée au mouvement islamiste Hamas, qui figure sur la liste des organisations terroristes interdites au Canada.

Le Conseil national des musulmans canadiens (NCCM) a engagé cette action en justice devant la Cour supérieure de l'Ontario après avoir demandé en janvier au bureau du Premier ministre de ne pas emmener en visite officielle en Israël le rabbin Daniel Korobkin en raison de ses positions radicales envers les musulmans.

Le porte-parole du Premier ministre, Jason MacDonald, avait balayé cette demande en déclarant à un média local que le Canada n'avait "vraiment pas à recevoir de critiques d'une organisation ayant des liens avérés avec une organisation terroriste comme le Hamas".

Le NCCM avait alors demandé au bureau du Premier ministre de se rétracter et de lui présenter des excuses publiques. Ces demandes étant restées sans réponse, le NCCM a décidé de porter l'affaire devant les tribunaux.

"Cette fausse accusation contre le NCCM est l'une des plus graves que l'on puisse imaginer et elle a été faite dans une tentative de le discréditer et de miner son travail public", a déclaré le directeur de l'association Ihsaan Gardee dans un communiqué.

"Le NCCM n'avait d'autre choix que d'entamer cette poursuite pour diffamation contre M. MacDonald et le Premier ministre pour défendre sa réputation", a-t-il ajouté.

Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, figure également sur la liste américaine d'organisations terroristes depuis 1993.

amc-jl/mbr/gde

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.