Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Brésil : le nombre de jets d'affaires va doubler pendant le Mondial

La flotte de 800 avions d'affaires du Brésil va pratiquement doubler pendant la Coupe du monde du 12 juin au 13 juillet où sont attendus plus de 700 privés venant de l'étranger, rapporte lundi le quotidien économique Valor.

"Nous aurons une quantité de jets d'affaires venant de l'étranger qui va être entre le Mondial en Allemagne (en 2006) et celui en Afrique du Sud (2010)" de plus de 700 jets, a déclaré à Valor Leonardo Fiuza, directeur de la compagnie brésilienne TAM Aviation d'Affaires.

A bord de ces avions, selon Valor, se déplaceront des entrepreneurs, gouvernants, hommes politiques, familles royales et touristes aisés attirés par les 64 matches que les 32 équipes de football disputeront dans les 12 villes hôtes du Brésil pendant la compétition.

Pour faire face à l'arrivée de tous ces avions, les entrepreneurs du secteur ont monté des stratégies commerciales pour transformer cette demande en hausse du chiffre d'affaires, et le gouvernement brésilien a défini un rigoureux plan d'opération pour les routes, les atterrissages et décollages et stationnement des avions dans les 90 aéroports.

La compagnie Lider Aviation d'affaires, principale entreprise du secteur en Amérique latine, prévoit de doubler le nombre de demandes dans les services aéroportuaires et les heures de vols de ses 15 avions, selon la surintendante de la compagnie, Junia Hermont.

Son réseau est maintenant présent dans 19 aéroports dont ceux des 12 villes hôtes.

Pour attirer la clientèle étrangère, la Lider a passé un accord avec l'américaine NetJets, principale entreprise de propriété partagée de jets d'affaires du monde, d'après Valor.

"Nous voulons obtenir jusqu'à 80% de la demande des services générée par ces jets venus de l'étranger", a souligné Mme Hermont.

La TAM Aviation d'affaires prévoit aussi une demande plus importante de ses services aéroportuaires et table sur l'augmentation des ventes de services d'entretien des avions.

D'après M. Fuiza à Valor, certains propriétaires de jets vont profiter du Mondial pour faire l'entretien de l'appareil.

cdo/ybl/jcp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.