Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Argentine : un faux pasteur et une journaliste condamnés pour enlèvement

Un faux pasteur et sa femme journaliste ont été condamnés lundi par la justice argentine à des peines de 18 et 13 ans de prison pour avoir séquestré, violé et réduit en esclavage pendant trois mois une femme d'une trentaine d'années.

Du 9 août au 12 novembre 2012, ils ont enfermé Sonia Molina, une mère de famille de 33 ans, dans leur maison de Coronel Suarez, une ville de 40.000 habitants située à 550 km au sud-ouest de Buenos Aires, en pleine pampa.

Là, ils l'ont battue et seulement alimentée une a deux fois par jour avec des aliments pour animaux.

Jesus Olivera, un évangéliste autoproclamé pasteur, a été condamné à une peine de 18 ans de réclusion criminelle et Estefania Heit, figure de la télévision locale, à 13 ans d'emprisonnement.

Après la sentence, la victime a décrit ses tortionnaires comme "deux malades" qui lui ont infligé de grandes souffrances.

Son calvaire a pris fin le jour où elle a réussi à s'échapper, le couple s'étant absenté de la maison. Elle était alors dans un état grave de dénutrition, et avait dû être hospitalisée.

dm/sa/ap/hdz/mr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.