NOUVELLES
25/05/2014 06:13 EDT | Actualisé 25/07/2014 05:12 EDT

Mondial-2014 - Allemagne: Neuer, la forteresse de la Mannschaft

Du haut de son mètre 93 et avec ses épaules de déménageur, Manuel Neuer est le portier indiscutable de l'Allemagne, une forteresse sur laquelle compte tout un pays pour la campagne mondiale au Brésil.

Pas étonnant qu'outre-Rhin, tout le monde s'inquiète sur l'état de l'épaule droite du "grand Manu", meurtrie le 17 mai lors de la conquête de la Coupe d'Allemagne avec le Bayern, géant avec lequel il est lié jusqu'en 2019!

C'est simple, le gardien (28 ans, 45 sélections) a tout pour lui: il est grand, il est fort sur sa ligne et s'est amélioré dans les airs, a des réflexes de félin... Et il sent également très bien le jeu, n'hésitant pas à sortir de sa surface pour aller au contact, même si ce côté joueur peut lui réserver parfois de mauvaises surprises.

On peut même se demander s'il n'est pas bionique en voyant ses relances à la main qui tutoient presque la surface adverse mais son jeu au pied qui lui a permis de signer quelques passes décisives comme celle pour Miroslav Klose face à l'Angleterre (4-1) au Mondial-2010.

Neuer semble occuper toute la cage comme l'ont constaté des stars telles Cristiano Ronaldo et Kaka en échouant lors d'une séance de tirs au but au Santiago Bernabeu pour une place en finale de Ligue des champions en 2012.

Façonné à Schalke 04, le natif de Gelsenkirchen s'y est révélé au monde par la multiplication d'arrêts réflexes sur sa ligne qui avaient rendu chèvre Alex Ferguson en avril 2011 en Ligue des champions.

-Concours de circonstances-

"C'est peut-être la meilleure prestation d'un gardien de but que j'aie vue dans ma carrière", avait alors déclaré Sir Alex, laissant penser que le grand "Manu" pourrait un jour garder les cages de Manchester United.

Convoité, Neuer céda finalement aux sirènes bavaroises, pour quelque 22 millions d'euros, s'attirant les foudres de fans de la Ruhr, qui le qualifièrent de "Juda", mais aussi d'Ultras du Bayern lui reprochant d'être trop estampillé... Schalke.

Pas de quoi perturber le calme et la sérénité d'un joueur qui sait faire le dos rond quand ça ne veut pas rire et jubiler quand le succès est au rendez-vous comme lors de la campagne historique 2012-13 lorsqu'il contribua au triplé bavarois (Ligue des champions, Championnat et Coupe d'Allemagne) pour terminer l'année auréolé du titre de meilleur gardien au monde!

Avec le doublé Coupe-championnat cette saison, durant laquelle il a rendu une copie sans tache à 25 reprises, Neuer a déjà tout remporté en club (8 trophées). Mais toujours rien avec l'équipe nationale où le champion d'Europe 2009 Espoirs a décroché le statut de N.1 grâce à un concours de circonstances.

Robert Enke, la doublure de Lehmann durant l'Euro-2008 et candidat logique à sa succession, mit fin à ses jours, puis René Adler, très en vue lors des qualifications pour le Mondial-2010, se fractura une côte quelques semaines avant le tournoi.

Le beau gosse aux allures de gendre idéal, toujours coiffé comme un jour de photo de classe, est du voyage en Afrique du Sud puis enchaîne avec l'Euro-2012, chaque fois stoppé en demi-finales.

Personne discrète, pas du genre à se livrer aux paparazzi en compagnie de sa compagne Katrin, Neuer sait sortir de sa réserve lorsqu'il s'agit de défendre certaines causes. Comme en 2011, lorsqu'il appelle les joueurs pros homosexuels à faire leur coming out dans un monde du football où le sujet est tabou.

Défendre, ne rien laisser passer: c'est comme une devise pour le colosse de la Mannschaft...

sg/pga/jgu