NOUVELLES
25/05/2014 06:16 EDT | Actualisé 25/07/2014 05:12 EDT

Européennes: les conservateurs du PPE en tête, les europhobes en force (Parlement)

Les conservateurs du Parti populaire européen (PPE) arrivent largement en tête des élections européennes, avec 212 sièges dans le prochain Parlement européen, loin devant les socialistes (185) tandis que les europhobes pourraient récolter au total plus de 140 sièges, selon une nouvelle projection diffusée par le Parlement.

Les Libéraux resteraient le troisième groupe avec 71 eurodéputés, suivis par les Verts (55), selon cette projection réalisée par l'institut TNS à partir de sondages sortis des urnes dans les 28 pays de l'UE.

Ces quatre groupes pro-européens perdent tous des sièges. Ils auraient au total 523 eurodéputés, contre 612 dans le Parlement sortant. Le PPE en perd 63, les socialistes dix, les libéraux 14 et les Verts trois.

La gauche radicale passerait en revanche de 35 à 45 sièges (+10).

De leur côté, les europhobes ne constituent pas un bloc homogène.

Le groupe des europhobes autour de l'Ukip britannique de Nigel Farage est crédité de 36 sièges (-4).

Il y a ensuite les non-inscrits du Parlement sortant, comme le Front national français, le FPÖ autrichien ou le PVV néerlandais, qui disposaient déjà de députés et pourraient parvenir à former un groupe d'extrême droite, ce qui nécessite au moins 25 députés dans sept pays.

Ce bloc représente 40 députés, dont plus de la moitié du FN à l'issue de son triomphe aux élections en France.

Le Parlement a classé enfin dans une rubrique "autres" des élus dont le parti n'était pas représenté dans le Parlement sortant, comme le Mouvement Cinq Etoiles de Beppe Grillo en Italie, les anti-euro de l'AfD en Allemagne ou les néo-nazis d'Aube Dorée en Grèce. Cet ensemble encore plus hétéroclite aurait 67 sièges.

Le groupe des conservateurs britanniques et polonais obtiendrait 40 sièges (-2).

jlb/aje/plh