NOUVELLES
25/05/2014 12:59 EDT | Actualisé 25/05/2014 12:59 EDT

Visite surprise de Barack Obama en Afghanistan

WASHINGTON, DC - MAY 21:  President Barack Obama makes statement to the news media about the recent problems at the Veterans Affairs Department in the Brady Press Briefing Room at the White House May 21, 2014 in Washington, DC. Obama continues to express his concern over reports from current and former Veterans Affairs employees that some veterans had died while waiting to receive care. Rob Nabors, a White House deputy chief of staff, was dispatched to investigate deaths allegedly connected to a Department of Veterans Affairs medical center in Phoenix, Arizona.(Photo by Chip Somodevilla/Getty Images)
Chip Somodevilla via Getty Images
WASHINGTON, DC - MAY 21: President Barack Obama makes statement to the news media about the recent problems at the Veterans Affairs Department in the Brady Press Briefing Room at the White House May 21, 2014 in Washington, DC. Obama continues to express his concern over reports from current and former Veterans Affairs employees that some veterans had died while waiting to receive care. Rob Nabors, a White House deputy chief of staff, was dispatched to investigate deaths allegedly connected to a Department of Veterans Affairs medical center in Phoenix, Arizona.(Photo by Chip Somodevilla/Getty Images)

Barack Obama a atterri dimanche soir en Afghanistan pour y faire une visite surprise au cours de laquelle il rendra hommage aux troupes américaines engagées dans le pays depuis plus de 12 ans, a constaté un journaliste de l'AFP voyageant avec le président américain.

M. Obama a quitté la Maison Blanche dans la nuit de samedi à dimanche pour s'envoler vers l'Afghanistan. Il a atterri à la base de Bagram, un gigantesque complexe militaire sous contrôle américain à une quarantaine de kilomètres au nord de Kaboul.

M. Obama devait s'entretenir avec de hauts responsables militaires américains et des représentants de la société civile, mais aucune rencontre n'était prévue avec son homologue afghan Hamid Karzaï ou avec les deux candidats en lice pour le second tour de l'élection présidentielle afghane, Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani.

Cette visite a lieu à la veille du Memorial Day, jour férié aux Etats-Unis en hommage aux anciens combattants.

Elle intervient sur fond de tensions entre Kaboul et Washington, le président afghan ayant repoussé la signature d'un accord de sécurité bilatéral (BSA) encadrant le maintien d'un contingent américain dans le pays après le retrait des 51.000 soldats de l'Otan d'ici à la fin de l'année.

Le départ des troupes de la coalition fait craindre une nouvelle flambée de violences en Afghanistan, aux prises avec une insurrection sanglante des rebelles talibans que douze ans d'intervention militaire occidentale n'ont pas réussi à mater.

INOLTRE SU HUFFPOST

Al Qaeda Timeline