DIVERTISSEMENT
23/05/2014 07:16 EDT | Actualisé 23/07/2014 05:12 EDT

Cannes 2014 : le réalisateur québécois Stéphane Lafleur repart les mains vides

Téléfilm Canada

À la Quinzaine des Réalisateurs, une section parallèle du Festival de Cannes, qui se veut un tremplin pour les jeunes créateurs, le film Les combattants du Français Thomas Cailley a presque tout rafflé. 

Le réalisateur québécois, Stéphane Lafleur, en lice dans cette section pour son film Tu dors Nicole, est quant à lui reparti bredouille. Il a toutefois obtenu plusieurs critiques positives pour son film en noir et blanc, qui doit sortir en salle cet automne. 

Le prix de la section Un certain regard, qui vise à récompenser les oeuvres atypiques, a été attribué au film White God du cinéaste hongrois Kornel Mundruczo. Il met en scène des chiens bâtards qui doivent apprendre à survivre après que la société eut déclaré que seuls les chiens de race étaient acceptés.

Le réalisateur a expliqué que l'oeuvre était une représentation allégorique du traitement des minorités en Europe.

Le prix du jury est allé à la comédie grinçante Force majeure du suédois Ruben Ostlund.

Le Festival annoncera demain les grands gagnants parmi les films en compétition officielle. Trois Canadiens, Xavier Dolan, Atom Egoyan et David Cronenberg, sont en nomination.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les cinéastes canadiens sur la Croisette à Cannes Voyez les images