NOUVELLES
22/05/2014 04:38 EDT | Actualisé 22/05/2014 04:38 EDT

Plateau-Mont-Royal: plus de voies cyclables et vitesses réduites pour sécuriser les rues

SRC

L'arrondissement du Plateau-Mont-Royal doublera le nombre de voies cyclables, réduira les limites de vitesse en plus de réaménager plusieurs intersections dangereuses dans le cadre d'un plan de sécurisation de ses rues.

Le maire de l'arrondissement, Luc Ferrandez, se porte ainsi à la défense des piétons et des cyclistes au moment où les accidents les concernant continuent de faire la manchette. M. Ferrandez souligne que le Plateau compte « cinq fois plus de blessés par kilomètre carré que la moyenne montréalaise ».

« Il est temps de changer de paradigme : nous allons cesser de réagir au dernier accident et plutôt prévenir le prochain. »

— Luc Ferrandez

Le projet, qui se déploiera sur deux ans, comprend cinq éléments :

  • Ajouter 20 km de voies cyclables (pistes protégées, bandes cyclables, chaussée désignée);
  • Réduire la limite de vitesse permise à 30 km/h sur tout le réseau local;
  • Réduire la limite de vitesse permise à 40 km/h sur les artères;
  • Sécuriser 22 intersections dangereuses en accordant la priorité aux cyclistes et aux piétons;
  • Appliquer la réglementation sur les routes de camionnage permises et équiper les véhicules lourds de l'arrondissement de protecteurs latéraux.

On compte aussi réaménager des voies de circulation automobile pour offrir plus d'espace aux cyclistes qui y circulent.

Le projet de l'arrondissement prévoit une collaboration avec la ville centre et les arrondissements voisins. « Nous avons la conviction que le maire de Montréal, M. Denis Coderre, et le responsable des transports au comité exécutif, M. Aref Salem, ont la ferme intention de s'attaquer directement au problème avec tous les moyens dont ils disposent », poursuit M. Ferrandez.

Le maire, qui s'est attiré le courroux d'une partie de la population montréalaise à la suite de mesures d'atténuation de la circulation dans son arrondissement, estime que le projet pourrait être étendu à d'autres arrondissements montréalais.

« Malgré toute la bonne volonté et tous les efforts récents des différentes administrations, il y a encore trop d'accidents. Nous avons l'obligation morale de mettre à la disposition du public des infrastructures routières qui répondent aux meilleurs standards de qualité et de sécurité, tout particulièrement pour les piétons et les cyclistes. »

La Direction de la santé publique de Montréal a recensé 3474 piétons et cyclistes frappés dans les rues du Plateau-Mont-Royal entre 2000 et 2012.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Vélo en ville au Canada Voyez les images