NOUVELLES
22/05/2014 11:16 EDT | Actualisé 22/05/2014 11:25 EDT

Séries 2014 : les Canadiens de Montréal remportent une première victoire contre les Rangers

Scott Levy via Getty Images
NEW YORK, NY - MAY 22: Alexei Emelin #74 of the Montreal Canadiens celebrates a goal by teammate Andrei Markov #79 in the second period of Game Three of the Eastern Conference Final against the New York Rangers during the 2014 NHL Stanley Cup Playoffs at Madison Square Garden on May 22, 2014 in New York City. (Photo by Scott Levy/NHLI via Getty Images)

NEW YORK - Dustin Tokarski a été l'égal de Carey Price, jeudi, et le jeune gardien a été l'artisan de la victoire de 3-2 en prolongation du Canadien, jeudi, au Madison Square Garden

Alex Galchenyuk a marqué à 1:12 du surtemps et le Tricolore est de retour dans la finale de l'Est, en retard 2-1.

Le tir initial de Tomas Plekanec a été partiellement bloqué par Henrik Lundqvist, mais la rondelle a bifurqué sur Galchenyuk qui s'est dirigé au bon endroit.

Mais la vedette individuelle de la soirée a été le jeune Tokarski, qui a bloqué 35 lancers. Il était à un arrêt de signer la victoire en temps réglementaire, mais les Rangers ont provoqué le surtemps avec 29 secondes à jouer.

Chris Kreider a été crédité du but, la rondelle projetée devant par Dan Girardi terminant sa course dans le filet après avoir dévié sur un patin du défenseur Alexei Emelin.

Le Tricolore avait pris l'avance pour la première fois de la soirée à 3:02 de la fin grâce à Daniel Brière.

Carl Hagelin a été l'autre marqueur des Rangers; Andrei Markov celui du CH, qui a tiré 25 fois sur Lundqvist.

Prust suspendu?

Le Canadien pouvait s'estimer très chanceux de n'accuser qu'un retard d'un but après une période. Quand ton gardien est presque celui qui touche le plus souvent à la rondelle... Confronté à 14 lancers, Tokarski a gardé ses coéquipiers dans le coup.

À l'autre bout, Max Pacioretty a eu deux chances de marquer sur les quatre tirs au total de l'équipe.

Ce n'est pas parce que Brandon Prust n'avait pas tenté de fouetter l'équipe, d'entrée de jeu, en appliquant une mise en échec sournoise à Derek Stepan. Prust a frappé le joueur de centre des Rangers dans l'angle mort, au centre de la patinoire. Ébranlé, Stepan a retraité brièvement au vestiaire, avant de revenir. L'incident sera assurément porté à l'attention du responsable du département de la sécurité des joueurs, Stéphane Quintal, présent au Madison Square Garden.

Peu de temps après, Daniel Carcillo a tenté de venger son coéquipier, en mettant Prust en échec. Sur la même séquence, Prust a engagé le combat avec Derek Dorsett. C'était une première bagarre pour les deux équipes en séries. Trop insistant auprès d'un juge de ligne, Carcillo a écopé une pénalité d'inconduite de match.

Hagelin a été l'auteur du but à 15:18. Une maladresse de P.K. Subban à la ligne bleue adverse a pavé la voie à un surnombre avec Martin St-Louis. S'improvisant gardien avec Tokarski, le défenseur Josh Gorges a effectué l'arrêt initial face à St-Louis, mais Hagelin a concrétisé le retour au vol.

Égalité créée

Le Tricolore a pu davantage s'approcher de l'intensité et de la vitesse des hôtes en deuxième période. Le but de Markov à 3:21 lui a donné l'impulsion nécessaire. Le défenseur a déjoué Lundqvist à l'aide d'un tir bas, après avoir reçu la passe transversale de Pacioretty.

Tokarski a continué de tenir le fort, avec 13 arrêts. Son plus bel arrêt a été contre St-Louis, incapable de soulever suffisamment le disque à courte distance. Lundqvist a eu à maîtriser neuf lancers.

Chacune des équipes n'a pu saisir sa chance en supériorité numérique.

En début de troisième, les Rangers n'ont pas pu profiter d'une autre occasion en supériorité.

Le jeu a par la suite été très hermétique. À compter de la mi-chemin, le CH est parvenu à cogner à la porte du filet à quelques reprises.

Finalement, le trio de Brière, avec Rene Bourque et Thomas Vanek, a marqué

à 16:58. Lundqvist a repoussé le lancer initial de Bourque. Quelques instants plus tard, Brière a vu le disque bifurquer sur le défenseur Ryan McDonagh et franchir la ligne rouge.

Les Rangers n'avaient pas dit leur dernier mot. Ils ont provoqué l'égalité au moment où Lundqvist avait été remplacé par un attaquant supplémentaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Séries 2014 - Troisième ronde: Canadiens - Rangers Voyez les images