Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Seul un tiers des électeurs de l'Est de l'Ukraine prêts à voter à la présidentielle (sondage)

Seul un tiers des électeurs de l'Est russophone de l'Ukraine en proie à une insurrection séparatiste sont prêts à participer à la présidentielle du 25 mai, selon un sondage publié jeudi qui place le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko en position de grand favori.

"Malheureusement, la situation est telle que seulement 36% des électeurs sont prêts à se rendre aux urnes", a indiqué à l'AFP Valéri Khmelko, directeur de l'institut de sociologie Kmis en commentant le dernier sondage réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 2.022 personnes.

Selon cette enquête, 32,2% des personnes interrogées ne prendront pas part au vote et 31,5% "ne savent pas pour qui voter" et vont vraisemblablement boycotter le scrutin, selon M. Khmelko.

A la dernière présidentielle de 2010 remportée par le pro-russe Viktor Ianoukovitch, destitué en février, le taux était de plus de 70% dans les régions de Lougansk et de Donetsk.

Le favori de la course est le roi du chocolat, le milliardaire Petro Porochenko qui a ouvertement soutenu la contestation pro-européenne à Kiev ayant conduit à la chute de Ianoukovitch (33,7% des voix), suivi de Ioulia Timochenko, ex-égérie de la révolution orange pro-occidentale en 2004 (5,9% des voix). Le pro-russe Serguiï Tiguipko arrive troisième avec 4,1% des voix.

Deux régions de l'Est, celles de Donetsk et de Lougansk, sont en grande partie contrôlées depuis plus d'un mois par les insurgés armés pro-russes qui ont décrété cette semaine la "souveraineté" de ces territoires à l'issue de référendum d'indépendance jugé illégal par Kiev.

os-neo/kat/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.