Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le corps de Camille Lepage en cours de rapatriement en France (AFP)

Le corps de la jeune journaliste française Camille Lepage, tuée lors d'un reportage en Centrafrique avec les milices anti-balaka, a quitté Bangui jeudi en fin d'après-midi à bord d'un avion pour la France, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'avion cargo a décollé peu avant 17H00 après une cérémonie d'hommage à la base de l'armée française à Bangui, où de nombreuses personnalités et journalistes centrafricains s'étaient rendus.

La dépouille de la journaliste devrait arriver aux alentours de 07H00 (05H00 GMT) vendredi à Paris.

Une enquête est en cours, menée par la prévôté de l'armée française en Centrafrique et par la force de l'Union africaine (Misca) pour connaître les circonstances exactes de la mort de la jeune femme, tuée à 26 ans lors d'une embuscade dans la région de Bouar (ouest), près du Cameroun et du Tchad.

Le parquet de Paris a également ouvert mercredi une enquête préliminaire sur sa mort.

Selon Paris, c'est une patrouille de la force française Sangaris qui a découvert la dépouille de la photographe lors d'un contrôle sur un véhicule conduit par des éléments anti-balaka.

acp-xbs/mba

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.