Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des espaces silencieux instaurés dans certains trains de banlieue de l'AMT

train stopped along a platform...
train stopped along a platform...

L'Agence métropolitaine de transport annoncera la semaine prochaine un projet pilote pour instaurer des espaces silencieux dans certains trains de banlieue. Dès le 1er juin, le deuxième étage des wagons de la ligne Mont-Saint-Hilaire sera rebaptisé « Étage tranquillité ».

Un texte de Thomas Gerbet

Les téléphones et autres appareils électroniques devront demeurer en mode silencieux. Les sons qui sortent des casques d'écoute devront également être inaudibles pour les autres passagers. Quant aux conversations téléphoniques ou aux discussions entre passagers, elles devront être limitées et toujours à voix basse.

Des affiches seront installées dans les wagons pour bien identifier les espaces. L'AMT évaluera le projet pilote pour éventuellement l'étendre à l'ensemble du réseau.

Des inspecteurs s'assureront que le règlement est respecté, mais aucune sanction n'est prévue. L'AMT mise sur la bonne volonté des passagers.

Depuis plusieurs années, de nombreux clients se plaignent du bruit et de la difficulté à relaxer dans les trains de banlieue. Un sondage réalisé par l'Agence auprès des usagers plaçait l'installation d'un espace « sans bruit » en première position des souhaits de la clientèle.

Des « Quiet Zones » existent depuis 2013 dans les trains de banlieue Go Transit de Toronto. Le modèle envisagé par l'AMT semble s'en inspirer.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les trains à grande vitesse dans le monde

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.