Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Energie: l'UE veut accroître les réserves européennes de gaz (presse)

Le commissaire européen à l'Energie souhaite une augmentation des réserves de l'Union européenne en gaz, pour améliorer sa sécurité d'approvisionnement, alors que la Russie semble vouloir employer cette arme dans la crise ukrainienne, selon un entretien publié en Allemagne jeudi.

Günther Oettinger aimerait ainsi voir porter les stocks européens à l'équivalent des besoins pour 50 ou 60 jours d'hiver contre 30 jours actuellement, selon l'article de la Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) qui le cite au style indirect. Cette proposition sera faite lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE en juin.

Selon une porte-parole du commissaire, interrogée à Bruxelles, l'idée ne serait pas que les stocks de gaz soient effectivement physiquement constitués mais qu'ils soient "garantis", par exemple par l'intermédiaire de contrats.

Par ailleurs, selon la FAZ, M. Oettinger s'est montré réservé sur l'éventualité d'une union énergétique européenne, comme réclamé par le Premier ministre polonais Donald Tusk. En particulier, il ne pense pas l'idée "d'un prix unifié" de l'énergie opportun.

Selon lui, "l'UE doit avant tout avancer dans le renforcement des pipelines de l'ouest vers l'est et les Balkans" pour éviter de laisser face à face des pays comme la Bulgarie ou la Finlande avec Gazprom dont ils dépendent actuellement à 100%.

"Pour changer cette situation, l'UE doit dégager de l'argent frais pour le développement de ces infrastructures", a-t-il ajouté dans les colonnes du journal.

Mais selon sa porte-parole M. Oettinger "soutient largement le projet d'une union énergétique".

"Concernant l'achat commun de gaz suggéré par le Premier ministre Tusk, il a été décidé de mettre en place un groupe de travail (...). L'objectif est d'analyser cette proposition en prenant en compte l'aspect légal, et en considérant évidemment le fait que le gaz doit être acheté et vendu dans un processus de marché libre", a-t-elle détaillé.

bur-oaa/mtr/fw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.