Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un Israélien soupçonné d'avoir vendu des armes américaines à l'Iran arrêté à Tel-Aviv

Un Israélien sous le coup d'un mandat d'arrêt fédéral des Etats-Unis pour avoir vendu du matériel militaire américain à l'Iran a été arrêté lundi à l'aéroport de Tel-Aviv, a-t-on appris auprès de la police israélienne.

"Un israélien de 64 ans a été arrêté à l'aéroport Ben Gourion (Tel-Aviv), à la demande des autorités américaines qui ont émis un mandat d'arrêt pour vente illégale de matériel militaire américain à l'Iran", a indiqué à l'AFP Louba Samri, une porte-parole de la police.

L'homme, également suspecté de blanchiment d'argent, avait déjà été condamné par la justice américaine à six mois de prison pour commerce illégal de matériel militaire américain, a ajouté la police.

Selon le site du journal Haaretz, ce citoyen israélien est impliqué dans deux transactions séparées d'exportation illégale de pièces de rechange d'avions de combat américain de type F-4 et F-14, qui nécessitent depuis 2000 une autorisation du Trésor américain.

Le Parquet a demandé au tribunal de Jérusalem une prolongation de sept jours de la détention préventive du suspect, arrêté alors qu'il s'apprêtait à quitter Israël, afin de permettre aux autorités judiciaires américaines de présenter une demande d'extradition d'ici 50 jours, a précisé la porte-parole de la police.

dar/faa

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.