Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tour d'Italie - 2e étape: déclarations

Marcel Kittel (GER/Giant), vainqueur de l'étape: "Je ne pouvais rêver d'un meilleur départ. Ce n'était pas facile de rester devant avec l'équipe. Les conditions étaient difficiles, la pluie et le froid ont durci la course. Dans le final, j'ai perdu les roues de mes coéquipiers à deux reprises mais ils ont fait un excellent travail. Je suis content d'avoir pu le concrétiser, vraiment heureux. Maintenant, je vais pouvoir être plus détendu. L'accueil irlandais a été vraiment chaud. A part le temps..."

Nacer Bouhanni (FRA/FDJ.fr), 2e de l'étape: "J'ai lancé le sprint de trop loin. J'ai calé dans les 50 derniers mètres. Kittel était le plus fort mais on verra demain (dimanche)."

Ben Swift (GBR/Sky), 7e de l'étape: "J'ai glissé un peu dans le dernier virage et je n'ai pas pu commencer mon effort comme j'aurais voulu le faire. J'ai bien sprinté, j'ai atteint une bonne vitesse... mais trop tard. Il y aura d'autres opportunités."

Michael Matthews (AUS/Orica), maillot rose: "C'est un grand honneur auquel je ne m'attendais pas. Je ne pensais pas hériter de ce maillot rose. J'espère le garder jusqu'à la cinquième ou sixième étape. On a montré qu'on formait une grande équipe dans le 'chrono'. Les efforts, le travail accompli ces dernières années, finissent par payer."

cd-jm/jgu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.