NOUVELLES
09/05/2014 06:50 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

Ukraine : un Russe pourrait diriger l'insurrection armée dans l'est (séparatistes)

Un homme présenté par les services de sécurité ukrainiens comme un colonel du renseignement militaire russe pourrait prendre la tête de l'insurrection armée dans l'est de l'Ukraine, a annoncé vendredi un leader séparatiste à Slaviansk, bastion de la rébellion.

Igor Strelkov, qui dirige actuellement la milice pro-russe de Slaviansk, a été "proposé" pour devenir "le commandant de toutes les forces d'+autodéfense+ du Donbass", le grand bassin minier de la région, a annoncé le gouverneur unilatéralement proclamé de Donetsk Pavlo Goubarev.

Il s'exprimait au micro sur la place principale de Slaviansk, noire de monde pour les cérémonies du 9 mai, la fête de la victoire sur l'Allemagne nazie en 1945.

Igor Strelkov, 43 ans, qui a démenti être un colonel du renseignement militaire russe, aurait été impliqué dans la capture d'observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), finalement libérés le 3 mai à Slaviansk.

Selon le Service de sécurité ukrainien (SBU), il s'appelle en réalité Igor Guirkine, il est né le 17 décembre 1970 et habite en général à Moscou.

Le SBU a diffusé ce qu'il a affirmé être des conversations téléphoniques interceptées entre lui et l'émissaire russe Vladimir Loukine, dépêché par le Kremlin pour libérer l'équipe de l'OSCE.

Toujours d'après le SBU, il a traversé la dernière fois la frontière ukrainienne en février 2014 pour se rendre à Simféropol, capitale de la Crimée, péninsule du sud de l'Ukraine rattachée en mars à la Russie.

Dans un entretien avec le quotidien populaire russe Komsomolskaïa Pravda, il a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de "s'arrêter à Donetsk".

"Nous voulons libérer l'Ukraine des fascistes", a-t-il encore alors dit, qualifiant l'ex-république soviétique d'Ukraine d'"Etat défaillant" pour lequel la communauté internationale ne "va pas déclencher une troisième guerre mondiale".

bds/neo/ml