NOUVELLES
05/05/2014 10:18 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Un séisme cause des dommages en Thaïlande et en Birmanie

BANGKOK - Un puissant séisme qui a secoué le nord de la Thaïlande et la Birmanie lundi a tué une personne et blessé plusieurs autres, ont indiqué les autorités taïlandaises, lundi.

Le tremblement de terre a fracassé des fenêtres en plus d'endommager des murs, des routes et des temples bouddhistes.

Le séisme de magnitude 6,3 a frappé près de la ville de Chiang Rai, dans le nord de la Thaïlande. L'aéroport local a évacué sa gare, qui a subi des dégâts mineurs, des morceaux du plafond étant tombés sur le sol. Le directeur général Damrong Klongakara indique toutefois que la piste n'a pas été endommagée et qu'aucun vol n'a été retardé.

La victime est une dame agée de 83 ans, a indiqué un porte-parole de l'appareil gouvernemental, Anusorn Kaewkangwan. Elle a été tuée lorsque le mur de briques de sa maison s'est effondrée sur elle pendant le séisme.

Environ 25 autres personnes ont été légèrement blessées, la plupart par des objets ou des morceaux de plafond qui sont tombés sur elles, a ajouté M.Anusorn.

Un temple bien connu de la ville, Wat Rongkhun, a été fermé en raison de préoccupations de sécurité après le séisme.

La tête d'une statue de Bouddha est tombée au temple Udomwaree, à Chiang Rai. Un édifice résidentiel situé à proximité du temple a aussi été endommagé. La secousse a été ressentie jusque dans la capitale, Bangkok, et jusqu'à Chiang Mai, la deuxième ville en importance du pays.

À Rangoon, la plus grande ville de Birmanie, des gens ont évacué en courant des édifices qui oscillaient.

Les autorités géologiques américaines affirment que l'épicentre de la secousse se trouvait à 9 kilomètres au sud de Mae Lao et à 27 kilomètres au sud-ouest de Chiang Rai, à seulement 7,4 kilomètres de profondeur.