NOUVELLES
05/05/2014 05:13 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Un médecin et un évêque dénoncent le bombardement d'un hôpital au Soudan

NAIROBI, Kenya - Des avions de guerre soudanais ont délibérément visé un hôpital catholique durant les raids menés pendant deux jours dans une région du sud du pays où les forces gouvernementales affrontent des rebelles, ont dénoncé un médecin américain et un évêque catholique lundi.

Le docteur Tom Catena, un chirurgien qui travaille dans l'hôpital situé dans la région des monts Nuba, dans l'État du Kordofan du Sud, a déclaré qu'un avion de combat Sukhoi Su-24 avait largué cinq bombes sur l'hôpital jeudi, et qu'un avion Antonov en avait largué six autres vendredi. Selon le médecin, les bombardements ont causé des dommages «modérés».

«Cela constitue un évident crime de guerre puisque nous sommes un hôpital civil qui s'occupe de tout ceux qui réclament des soins», a déclaré le docteur Catena dans un courriel transmis à l'Associated Press. «Il n'y a aucune installation militaire près de nous et nous sommes assez éloignés des lignes de front. Il n'y a aucun doute sur le fait qu'ils visaient l'hôpital et qu'ils savent très bien qui nous sommes.»

Un porte-parole de l'armée soudanaise n'a pas répondu aux appels et aux messages texte l'invitant à commenter l'information. Le secrétaire des affaires politiques, Mustafa Osman Ismail, a déclaré au journal indépendant «Al Migahar» que tant qu'il n'y aurait pas d'accord de paix avec les rebelles, les opérations militaires se poursuivraient dans la région.

L'évêque Macram Max Gassis a qualifié les bombardements d'outrage et a demandé au président soudanais, Omar el-Béchir, de s'assurer que l'hôpital ne soit pas visé par d'autres attaques. Il a souligné que l'hôpital Mère de la Miséricorde était le seul à offrir des soins au Kordofan du Sud.

Les monts Nuba sont peuplés par un groupe opposé au gouvernement de Khartoum. Quand le Soudan du Sud s'est séparé du Soudan en 2011, les monts Nuba ont été placés au nord de la nouvelle frontière, mais le peuple de la région est plus proche idéologiquement du gouvernement du Soudan du Sud. Des combats opposent des rebelles noubas aux forces gouvernementales soudanaises depuis des années.