NOUVELLES
05/05/2014 06:21 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Un Chinois condamné à 10 ans de prison pour espionnage militaire

Le tenancier d'un bar à snacks dans le sud de la Chine a été condamné à 10 ans d'emprisonnement pour avoir communiqué des secrets militaires, dont des documents et des photographies, à des "agences d'espionnage étrangères", a indiqué lundi un média d'Etat.

L'homme, nommé M. Li, a été approché via internet par "un espion étranger" utilisant le pseudonyme de Feige ("Frérot volant" en mandarin), a souligné l'agence officielle Chine nouvelle.

"Depuis 2007, Feige est parvenu à appâter 12 personnes dans la province du Guangdong (sud) et 40 autres dans plus de 20 régions du pays, les persuadant de lui remettre des informations de nature militaire, à travers des sites de livres électroniques et des forums de passionnés de la chose militaire", a-t-elle poursuivi.

Chine nouvelle n'a pas précisé à quel pays Feige appartenait, mais, citant une source dans une "agence de sécurité nationale" au Guangdong, elle a insisté sur le fait que M. Li avait fait bénéficier de ses informations des "agences d'espionnage étrangères".

M. Li, 41 ans, aurait ainsi transmis 23 documents classés secret défense, surveillé des bases de l'armée chinoise et fourni des clichés d'installations militaires. Selon Chine nouvelle, il s'était même abonné, pour le compte de Feige, à des revues normalement "diffusées en interne dans l'armée".

En revanche, rien n'est dit sur la manière dont M. Li, d'une profession modeste --et très éloignée du domaine militaire--, avait pu se procurer toutes ces informations et publications.

De même, aucune mention n'était faite de la juridiction ou du tribunal par lequel il a été jugé et condamné.

Interrogée lundi sur l'affaire, Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, s'est contentée d'indiquer qu'elle n'était pas au courant et que de toute manière, de tels cas ne dépendaient pas de son ministère.

Pékin a dévoilé en mars une nouvelle hausse à deux chiffres du budget militaire chinois pour l'année 2014, le pays continuant de muscler à marche forcée ses forces armées --au grand dam de ses voisins asiatiques et des Etats-Unis.

nc-jug/abk