NOUVELLES
05/05/2014 11:16 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Ukraine: les troupes russes ne traverseront pas la frontières, selon Breedlove (Otan)

Le président russe Vladimir Poutine est en mesure d'atteindre ses objectifs dans l'est de l'Ukraine sans traverser la frontière, a estimé lundi à Ottawa le commandant des forces de l'Otan en Europe, le général Philip Breedlove.

Persuadé il y a encore quelques jours que le scénario de l'intervention des forces armées russes en Ukraine était probable, le général Breedlove "pense maintenant que Poutine peut atteindre ses objectifs dans l'est de l'Ukraine et ne jamais franchir la frontière avec ses troupes", selon des propos rapportés par la télévision CBC.

Le responsable militaire de l'Alliance en Europe a rencontré lundi le Premier ministre canadien Stephen Harper ainsi que le ministre de la Défense Rob Nicholson.

Pour le général Breedlove, "le déroulé le plus probable, est qu'il (M. Poutine, ndlr) continuera à faire ce qu'il fait: discréditer le gouvernement, provoquer le chaos et essayer de préparer le terrain pour un mouvement séparatiste" à l'est de l'Ukraine.

Comme pour la Crimée, le président Poutine a d'abord "nié la présence russe et maintenant il reconnaît cette présence en Crimée", a noté M. Greedlove lors d'un colloque.

"La même chose se passera en Ukraine à mesure que le temps s'écoule", a-t-il dit.

Ce responsable militaire de l'Otan en Europe devait rencontrer mardi le chef d'Etat major canadien de la Défense Tom Lawson.

Sur le terrain, les combats violents ont fait quatre morts lundi à l'est de l'Ukraine avec la crainte de voir le conflit dégénérer en guerre civile.

Mardi à Kiev, le Parlement se réunit à huis clos et une réunion à Vienne doit réunir, en marge du comité ministériel du Conseil de l'Europe, une trentaine de chefs de la diplomatie internationale, dont le Russe Sergueï Lavrov et l'Ukrainien Andriï Dechtchitsa.

mbr/mpd