NOUVELLES
05/05/2014 11:13 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Syrie: recrudescence des combats entre jihadistes malgré l'appel du chef d'Al-Qaïda

Les combats entre jihadistes dans l'est de la Syrie ont redoublé d'intensité lundi, faisant 58 morts, en dépit du rappel à l'ordre adressé par le chef d'Al-Qaïda à la branche du réseau dans le pays, selon une ONG.

Les combats entre le Front al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda alliée à des brigades islamistes, d'une part, et les jihadistes ultra-radicaux de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) d'autre part "ont fait lundi 58 morts parmi les combattants des deux bords", dans la riche province pétrolière de Deir Ezzor, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon cette organisation, "le Front al-Nosra a pris le contrôle du village d'al-Sabha, dans l'ouest de la province, à l'issue de combats qui ont fait six tués dans les rangs de l'alliance Nosra-islamistes, 17 de l'EIIL et cinq civils".

Pour sa part, l'EIIL, accusé des pires atrocités et de volonté hégémonique sur le terrain, est entré dans des petits villages, tuant 35 membres d'Al-Nosra et des brigades islamistes.

Au total, depuis le début de la bataille dans cette province mercredi, au moins 150 personnes, en majorité des combattants, sont morts, selon l'OSDH.

La guerre fratricide qui oppose al-Nosra à l'EIIL, pourtant tous deux engagés contre le régime, a fait plus de 4.000 morts, selon l'OSDH.

La semaine dernière, le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri avait "ordonné" au chef d'Al-Nosra, Abou Mohammed al-Joulani, "ainsi qu'aux soldats du front (...) de cesser immédiatement de combattre" les autres groupes jihadistes en Syrie.

Mais dimanche, le Front Al-Nosra avait posé des conditions à l'arrêt des combats.

"Nous allons suivre Ayman al-Zawahiri, qui a donné l'ordre de cesser toutes les attaques contre l'EIIL, mais nous continuerons à riposter quand ils attaquent les musulmans et tout ce qui est sacré pour eux", a indiqué le groupe dans un communiqué diffusé sur internet.

"Dès que l'EIIL annoncera la fin des attaques contre les musulmans, nous arrêtons immédiatement de tirer", ajoute Al-Nosra en précisant qu'il combat l'EIIL seulement dans les régions "où il est la cible d'attaques".

kam/sk/ram/cbo