NOUVELLES
05/05/2014 04:18 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Santé mentale: invitation au dialogue entre parlementaires et citoyens

CALGARY - La Commission de la santé mentale du Canada invite les parlementaires fédéraux à s'impliquer dans la prévention du suicide.

La Commission, qui est financée par Santé Canada, propose aux parlementaires de mener des initiatives de prévention dans leurs propres communautés en favorisant des dialogues avec les gens sur la prévention du suicide. La présidente de la Commission, Louise Bradley, espère que la période estivale qui approche favorisera de tels dialogues.

L'organisme basé à Calgary rappelle que chaque année, 3900 Canadiens s'enlèvent la vie et que dans 90 pour cent des cas, des problèmes de santé mentale ont été la cause principale du geste fatal.

Santé Canada a confié à la Commission de la santé mentale du Canada un mandat de dix ans, jusqu'en 2017, notamment pour élaborer la première stratégie en matière de santé mentale pour le Canada.

Ses travaux portent aussi sur la lutte à la stigmatisation, l’avancement de l’échange de connaissances sur la santé mentale et les moyens les plus appropriés de venir en aide aux personnes itinérantes aux prises avec un trouble mental.