POLITIQUE
05/05/2014 05:19 EDT | Actualisé 05/05/2014 05:19 EDT

Postes Canada réalise des pertes d'exploitation de 269 millions $

CP

Postes Canada annonce une perte opérationnelle de 269 millions de dollars en 2013 imputée à l'érosion des volumes de courrier transactionnel, qui ont chuté de 30 % depuis 2007. En tenant compte des profits de Purolator, les pertes d'exploitation se situent à 193 millions.

Les volumes de transport de courrier ont continué de baisser dans un contexte où les consommateurs et les entreprises utilisent de plus en plus le courriel et Internet pour leurs communications, qu'il s'agisse de facturation ou de relevés de compte.

La société d'État précise toutefois que les pertes ont été amorties par des gains provenant notamment de la cession d'immobilisations, dont la vente de l'établissement de traitement du courrier situé au centre-ville de Vancouver en janvier 2013.

L'effet du numérique

C'est le virage numérique qui est à l'origine de ces pertes « provenant du secteur Courrier transactionnel, tandis que ses coûts de base demeurent en grande partie fixes », peut-on lire dans le communiqué de Postes-Canada.

La croissance soutenue de sa part de marché est demeurée insuffisante pour contrer « les déclins plus importants des volumes des secteurs Courrier transactionnel et marketing direct ».

En revanche, l'entreprise tire profit du secteur florissant du cybercommerce, mais cela n'a pas été suffisant pour compenser la baisse dans le secteur du courrier par enveloppe. Par rapport à 2012, les revenus provenant des colis ont augmenté de 93 millions de dollars, soit 7,2 %, et les volumes se sont accrus de 5 millions d'articles, soit 2,8 %. Pour le quatrième trimestre, ces revenus ont augmenté de 42 millions de dollars, soit 9 %, et les volumes ont augmenté de 3 millions d'articles, soit 2,4 %.

Le régime de retraite, un défi de taille

Malgré des rendements de 16,9 % des placements pour le Régime de pension agréé de la Société canadienne des postes en 2013, le déficit est estimé à 296 millions de dollars.

Si en 2013 Postes Canada avait l'obligation d'effectuer des paiements spéciaux d'environ 1 milliard de dollars pour combler les déficits du régime en 2014, le gouvernement fédéral a adopté un règlement en février dernier la dispensant de ces paiements pendant la période allant de 2014 à 2017.

Dans l'espoir de redevenir rentable, la direction de Postes Canada a annoncé récemment un plan de redressement controversé, qui prévoit notamment l'abolition du service de livraison de courrier à domicile, qui sera remplacé par l'installation de boîtes postales.

Postes Canada a également haussé de près de 59 % le prix du timbre, qui est passé récemment de 63 ¢ à 1 $.

INOLTRE SU HUFFPOST