NOUVELLES
05/05/2014 08:16 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Philippines: les rebelles libèrent la plupart de leurs otages

Des rebelles communistes, qui avaient enlevé 39 chercheurs d'or dans le sud des Philippines, ont relâché 36 d'entre eux, ont annoncé lundi les autorités.

La NPA (Nouvelle armée du peuple) a relâché 36 de ces chercheurs, enlevés samedi tandis que les forces gouvernementales se rapprochaient d'eux, a indiqué Arturo Uy, le gouverneur de la région.

"Ils ont été utilisés comme boucliers humains" a-t-il précisé après des négociations qui ont débouché sur leur libération dans la Vallée de Compostela dans la région de Davao sur l'île de Mindanao.

Les raisons pour lesquelles la NPA n'a pas relâché les trois autres hommes ne sont pas connues.

Les rebelles se sont emparés des chercheurs d'or alors que l'armée menait une opération d'envergure contre eux dans cette zone montagneuse attirant des milliers de chercheurs qui exploitent des mines d'or illégales.

Des villages entiers ont été construits autour de ces mines devenues une source d'extorsion d'argent par la rébellion, ont affirmé les autorités.

Dans la ville voisine d'Asuncion, trois soldats ont été blessés dimanche par un engin explosif déclenché par la NPA leur ayant tendu une embuscade, a déclaré la police.

La NPA, bras armé du Parti communiste des Philippines, a déclenché en 1969 une insurrection qui a fait au moins 30.000 morts, selon le gouvernement.

Les Philippines ont intensifié leurs opérations contre la NPA ces derniers mois. L'arrestation de trois de leurs dirigeants en mars a été présentée par l'armée comme un coup sévère porté à la rébellion.

Les autorités avaient annoncé en avril que les négociations de paix avec la NPA, qui ne compte plus qu'environ 4.000 combattants (contre 26.000 dans les années 1980), avaient échoué.

Le Président Benigno Aquino avait espéré conclure un accord de paix avec la rébellion avant la fin de son mandat en 2016. Les négociations ont été entravées par les revendications des rebelles demandant la libération de leurs camarades emprisonnés.

str-mm/sm/abk/gg