NOUVELLES
05/05/2014 08:02 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Nigeria: les lycéennes enlevées seront traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force

Les lycéennes enlevées mi-avril dans le nord-est du Nigeria seront traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force, a déclaré le chef du groupe islamiste Boko Haram dans une vidéo obtenue lundi par l'AFP.

"J'ai enlevé les filles. Je vais les vendre sur le marché, au nom d'Allah", a déclaré Abubakar Shekau, évoquant les 223 adolescentes portés disparues, alors que des informations circulent sur leur possible transfert au Tchad et au Cameroun voisins, où elles auraient été vendues pour 12 dollars chacune.

Shekau, qui dit garder "des gens comme esclaves", déclare avoir enlevé les lycéennes parce que "l'éducation occidentale doit cesser" et que les filles "doivent quitter (l'école) et "être mariées".

abu/phz/bs/cdc/de