NOUVELLES
05/05/2014 05:53 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Les minières, touchées par de nouvelles données chinoises, font reculer le TSX

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse lundi, les opérateurs ayant dû opposer les résultats d'une enquête montrant que le secteur manufacturier chinois avait retraité en avril pour un quatrième mois consécutif à de nouvelles données faisant état d'un raffermissement de l'économie américaine.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 68,12 points pour terminer la séance à 14 697,03 points, tiré vers le bas par les titres du secteur minier. Ceux-ci ont souffert de la publication de l'indice HSBC sur l'activité manufacturière en Chine, lequel s'est établi à 48,1 points en avril. Toute lecture inférieure à 50 points témoigne d'une contraction de l'activité.

Le dollar canadien a pour sa part avancé de 0,24 cent US à 91,31 cents US.

Les principaux indices boursiers nord-américains ont connu une séance plutôt terne, mais ils ont toutefois été aidés par des données signalant une plus forte expansion que prévu du secteur américain des services. L'indice de l'institut des gestionnaires en approvisionnement a atteint 55,2 points en avril, alors que les économistes attendaient plutôt un indice de 54 points.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles s'est remise d'un recul de 100 points pour finalement avancer de 17,66 points à 16 530,55 points. L'indice élargi S&P 500 a gagné 3,52 points à 1884,66 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 14,16 points à 4138,06 points.

À Toronto, le secteur des métaux de base a cédé 2,33 pour cent, les données chinoises ayant fait reculer le cours du cuivre de 2 cents US à 3,05 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. L'action de First Quantum Minerals (TSX:FM) a perdu 69 cents à 20,86 $.

Le secteur de l'énergie a pour sa part effacé 0,41 pour cent, le cours du pétrole brut ayant glissé de 64 cents US à 99,12 $ US le baril à New York.

Le secteur aurifère a retraité d'environ 0,13 pour cent, même si la détérioration des conditions en Ukraine a fait grimper le prix de l'once d'or de 6,40 $ US à 1309,30 $ US l'once à New York.

Le secteur des télécommunications a légèrement avancé, soutenu entre autres par le titre BCE (TSX:BCE), qui a pris 9 cents à 48,96 $. Le géant de ce secteur doit dévoiler mardi ses plus récents résultats trimestriels.

Plusieurs résultats financiers d'entreprises sont attendus cette semaine. Les investisseurs pourront notamment prendre connaissance des performances trimestrielles de la Financière Sun Life (TS:SLF), de l'exploitant de pipelines Enbridge (TSX:ENB), de Kinross Gold (TSX:K), de Talisman Energy (TSX:TLM), de Tim Hortons (TSX:THI), de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ), de Canadian Tire (TSX:CTC.A) et de Valeant Pharmaceuticals (TSX:VRX).