NOUVELLES
05/05/2014 02:53 EDT | Actualisé 04/07/2014 05:12 EDT

Le grand concurrent de Zodiac envisage de se vendre

L'équipementier aéronautique américain B/E Aeropace, concurrent direct du français Zodiac, a engagé une réflexion sur ses options stratégiques qui incluent une possible scission d'activités ou la vente de l'ensemble du groupe à un tiers.

L'objectif de cette démarche est de conduire à une "amélioration la valeur pour l'actionnaire", a souligné B/E dans un communiqué publié dimanche.

L'action B/E a pourtant quadruplé au cours des cinq dernières années et valait 88,96 dollars vendredi soir à la Bourse de New York.

Pour l'aider dans sa démarche, B/E a engagé la banque Citigroup et le cabinet d'avocats Shearman & Sterling.

Les "alternatives stratégiques" étudiées par le groupe incluent "entre autres, une possible vente ou fusion de la compagnie, la vente, scission ou séparation selon d'autres modalités d'activités déterminées de B/E ou tout autre transaction stratégique impliquant la compagnie ou ses activités", a précisé l'entreprise.

B/E a souligné qu'à ce stade il ne pouvait pas donner de garantie sur le fait que cette réflexion débouche sur des décisions concrètes. Le groupe ne s'est pas donné de date butoir pour la mener à son terme.

Dans l'immédiat, il a renoncé à tenir sa journée investisseurs qui était prévue pour ce lundi à Winston-Salem (Caroline du Nord, sud-est des Etats-Unis).

B/E vaut actuellement 9,4 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) en bourse, soit à peu près le même montant que Zodiac.

La société basée à Wellington (Floride, sud-est) est l'un des grands fabricants mondiaux de cabines d'avions de ligne et produit notamment des sièges, des équipements de cuisines de bord, des systèmes de distribution d'oxygène. Elle produit aussi des systèmes de fixation (spécialité d'un autre groupe français, Lisi).

Elle a réalisé un bénéfice net de 365 millions de dollars sur des ventes de 3,5 milliards de dollars.

fga/cb

ZODIAC AEROSPACE

CITIGROUP

LISI