NOUVELLES
05/05/2014 05:08 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Intervention «inappropriée» de David Whissell auprès du MTQ, dit un témoin

MONTRÉAL - Gilles Roussy, un ancien adjoint au sous-ministre des Transports, a affirmé à la Commission Charbonneau, lundi, que l'ancien ministre libéral David Whissell, alors qu'il était député, était intervenu auprès d'un directeur territorial du ministère parce qu'il était mécontent du résultat d'un appel d'offres.

M. Whissell, alors député d'Argenteuil et adjoint parlementaire du premier ministre Jean Charest, avait directement appelé Mario Turcotte, le directeur territorial du ministère pour la région de Laurentides-Lanaudière, a raconté M. Roussy.

Le témoin croit que l'événement est survenu en 2003 ou 2004. Il ne se rappelle pas si le député libéral voulait que l'appel d'offres soit annulé ou que le ministère lance un nouvel appel d'offres, mais il était certes mécontent du résultat de l'appel d'offres et il l'avait fait savoir au directeur territorial de sa région.

M. Roussy a qualifié d' «inapproprié» le comportement du député Whissell. Il s'en est d'ailleurs plaint directement au cabinet du ministère.

«Je suis allé au cabinet et j'ai informé le directeur adjoint de la conduite inappropriée du député. Et je lui ai dit que si le député avait des doléances à faire, qu'il les fasse au ministre ou ailleurs, mais pas dans l'appareil administratif», a relaté M. Roussy.

L'homme a pris note des protestations de M. Roussy et est revenu plus tard avec une réponse. «Il m'est revenu 10 minutes après et m'a dit qu'il n'y aurait plus de démarches de la part de députés», a rapporté M. Roussy, qui n'a effectivement plus eu vent d'interventions de la part de députés dans des dossiers du ministère.

Par ailleurs, dès que M. Roussy avait été informé par Mario Turcotte du comportement du député, il lui avait dit de s'empresser de poster le contrat, afin de couler dans le béton le processus déjà amorcé.

«Ma réaction a été de dire 'tu mets le contrat tout de suite par la poste. Je voulais démontrer que non seulement on ne l'annulerait pas, mais qu'on va accélérer l'octroi du contrat», a expliqué M. Roussy, qui voulait ainsi marquer l'indépendance du ministère.

Après avoir été adjoint parlementaire du premier ministre Charest, M. Whissell a été ministre du Travail à compter de 2007. Il a démissionné en décembre 2011. Il est devenu président-directeur général d'une entreprise de construction, ABC Rive-Nord, en 2012.