POLITIQUE
05/05/2014 06:26 EDT | Actualisé 05/07/2014 05:12 EDT

Hubert Lacroix invite les Canadiens à se prononcer sur l'avenir de Radio-Canada

Radio-Canada

Le PDG de CBC/Radio-Canada, Hubert Lacroix, invite les Canadiens à se prononcer sur leurs attentes par rapport au diffuseur public aux prises avec une nouvelle vague de compressions.

Intervenant lundi devant le Cercle canadien de Montréal, M. Lacroix a plaidé pour une « conversation » à l'échelle nationale. « Ce dont nous avons besoin le plus en ce moment important de notre histoire, c'est une conversation sur l'écosystème des médias au Canada », a-t-il déclaré.

L'appel est lancé au public - qui est invité à s'exprimer dès maintenant sur les plateformes radio-canadiennes de réseaux sociaux -, mais également aux dirigeants d'autres entreprises du secteur des communications qui sont encadrées par la Loi sur la radiodiffusion. Les employés de Radio-Canada sont aussi conviés à contribuer au débat. « Je crois que tout le monde a droit à son opinion, a dit M. Lacroix. Jamais je ne vais bâillonner quelqu'un ou empêcher un radio-canadien d'avoir une opinion, qu'elle soit conforme ou différente à la mienne. »

« Notre mandat, qui n'a pas été modifié depuis 1991, est extrêmement large, nos obligations réglementaires nombreuses, et notre financement très réduit. Cela ne peut pas durer. Nous ne pouvons continuer à faire des compressions importantes au sein du radiodiffuseur public tous les deux ans pour équilibrer notre budget annuel », a fait remarquer le patron de la société d'État.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les radiodiffuseurs publics les mieux financés par habitant Voyez les images